Tests de personnalité > Pour qui allez-vous voter aux présidentielles 2007?
Entre les sondages, les émissions de télé, les journaux et les interventions de candidats, on se sait plus trop qui veut faire quoi et qui représente quelles idées. Plutôt de prendre tous les programmes des candidats et de voir quel est celui qui vous ressemble le plus, répondez aux quelques questions de ce test, et vous saurez qui est le plus proche de vous.

1.   

Quelle proposition vous parrait la plus intéréssante?

  Etatiser la gestion de la « Sécu »
  Remboursements à 100%
  La fin de la médecine libérale
  Garantir le financement de l’hôpital
  Régionaliser le système de soins
  Egalité public-privé

2.   

Au sujet des retraites, vous souhaitez

  Des retraites à points
  Renégocier les retraites
  La fin des régimes spéciaux
  Retraite par capitalisation
  Retour aux 37,5 ans
  Des retraites à 75%du salaire

3.   

Au sujet de la sécurité sociale, vous pensez:

  qu’il serait immoral de reporter la dette et les probables réductions de prestations sur les générations futures
  qu'il faut sortir d’une approche comptable de la santé
  qu'il faut renforcer la recherche pour les maladies graves ainsi que la médecine scolaire et celle du travail
  que l'Etat doit reprendre la Sécurité sociale en gestion directe et harmoniser tous les régimes
  qu'il faut renforcer les politiques de prévention et financer la sécurité sociale par l’augmentation des cotisations patronales et un prélèvement additionnel sur les revenus financiers des entreprises
  qu'on mette fin au paiement à l'acte et qu'on garantisse l'accès aux soins gratuits pour tous

4.   

Sur le plan du droit du travail, quelle action vous semble la plus intéressante?

  Faire du code du travail un code de principes (destiné à organiser la vie des entreprises et à protéger le salarié)
  CDI pour tous et interdiction des licenciements (en cas de délocalisations, la puissance publique met sous tutelle les biens et l’outil de travail)
  Fixer un plafond maximum par entreprise de recours à l'emploi précaire (5% de l'effectif total)
  Supprimer tous les freins et obstacles de nature juridique, fiscale et sociale qui s'opposent au passage aisé et non pénalisant du travailleur indépendant au travailleur salarié
  Moduler les cotisations sociales en fonction de la durée du contrat de travail et du nombre de contrats précaires dans l'entreprise
  Exonérer les heures supplémentaires de charges sociales et fiscales, pour créer un choc en faveur des revenus du travail

5.   

Au sujet du chômage, quelle proposition vous parait la plus efficace?

  Une activité universelle (tâches de l'ordre de la sécurité, de l'aide aux familles, de l'accompagnement aux personnes dépendantes, etc.…) comme contrepartie à l'octroi de toute allocation et justifiant alors une rémunération complémentaire
  Abolir le chômage par la réduction massive et constante du temps de travail, vers une généralisation des 30h
  Créer un système de Sécurité d'emploi ou de formation pour chacun(e), afin d'assurer à tous un emploi ou une formation
  Instaurer la préférence nationale à l’emploi
  Mettre en place une sécurité sociale professionnelle garantie par l'Etat et permettant à chaque personne privée d'emploi de se voir proposer par les pouvoirs publics un contrat de droits et devoirs comportant une rémunération, pendant un an, égale à 90 % du dernier salaire net perçu, une formation qualifiante et une aide personnalisée à la recherche d'emploi
  Atteindre le plein emploi par une politique d'encouragement et d'incitation au travail de tous, car l'activité des uns crée le travail des autres

6.   

Quelles mesures vous satisferaient en matière de politique culturelle en France?

  Renforcement des moyens budgétaires afin qu'ils retrouvent les plus hauts niveaux connus sous la gauche depuis 1981
  Valoriser la patrimoine linguistique français, en classant nos langues comme trésors nationaux et en ratifiant la Charte européenne des langues régionales
  Réorienter les crédits du ministère de la Culture sur les aides à la création et les politiques d'acquisition des oeuvres, plutôt que sur les dépenses de fonctionnement.
  Valoriser le patrimoine national et les beaux-arts : dégager des moyens budgédaires pour la restauration, l'entretien et l'embellissement du patrimoine monumental et architectural français, ainsi que pour la préservation des sites naturels
  Porter à 1% du PIB la dépense publique en matière de culture; pour cela, une loi d'orientation et de programmation budgétaire devra être mise en débat sans délai au parlement
  Un véritable service public de la culture avec une augmentation conséquente du budget consacré à la culture et la gestion des outils culturels par des collectifs associant professionnels et usagers

7.   

Au sujet de la modification de la constitution, vous souhaitez:

  Inscrire la préférence nationale dans la Constitution
  Inscrire les principes de sécurité juridique et de confiance légitime, afin de mettre un terme à l'inflation et à l'instabilité juridiques
  adosser une Charte de la laïcité à la Constitution.
  Ecrire une nouvelle Constitution dont le socle sera celui des droits
  une dissolution des institutions de la Ve république existantes
  Assurer l’équilibre des pouvoirs : un Président responsable, un Parlement assurant pleinement sa double fonction de législateur et de contrôle

8.   

Au sujet du traité constitutionnel européen, que doit entreprendre la France?

  Proposer l'élaboration d'un Traité strictement institutionnel qui organisera efficacement les pouvoirs, avec un Parlement Européen exerçant ses pleines responsabilités législatives et budgétaires, un Président de la Commission élu par le Parlement, un Conseil Européen, avec à sa tête un Président de l'Europe
  le traité n'a plus de sens puisque la France doit sortir de l'Union européenne
  Un nouveau traité, définissant les politiques sociales, économiques, monétaires, environnementale, de défense doit être mis en chantier. Le socle de cette refondation de l'Union, incluant une nouvelle Charte des droits fondamentaux contraignante, doit être soumis au débat et à la décision, par référendum, des peuples européens
  Permettre à l’Europe de redémarrer en adoptant un traité limité aux questions institutionnelles
  Mettre en place un processus de mobilisation populaire pour déboucher sur une Constituante
  Proposer un nouveau traité constitutionnel, simple et cohérent qui pose les principes d'une organisation efficace et démocratique et qui définisse la vocation de l'Europe, soumis à référendum le même jour que l’élection des députés au Parlement européen (2009)

9.   

Laquelle de ces propositions portant sur l'éducation vous semble la plus intéressante?

  Libérer l'école de l'idéologie et respecter les rythmes de développement de l'enfant.
  enrichir les contenus et notamment introduire l'enseignement artistique dans les programmes de la maternelle à l'université, de faire une place importante a l'éducation physique et sportive, à la culture scientifique et technique, à l'apprentissage des langues régionales
  Inscrire l'éducation artistique et la pratique artistique à tous les niveaux de la maternelle à l’université et apprendre la civilité aux enfants : des programmes d'éducation au respect de l'autre pour apprendre aux enfants à gérer les conflits par la parole plutôt que par la violence.
  Les budgets pédagogiques et d'achat de matériel doivent être considérablement augmentés (à la charge de l'Etat).
  Définition d'un socle de connaissance intangible, tous les enfants qui entrent en sixième doivent savoir lire, écrire et compter.
  Garantir la liberté pédagogique des enseignements en les évaluant sur les résultats des élèves et non pas sur les méthodes utilisées

10.   

Pour l'outre mer, il serait intéressant de

  développer de nouveaux secteurs d’activité, et expérimenter des formules originales de développement, par exemple par le moyen des zones franches
  permetre un droit à l’autodétermination des DOM TOM
  mieux desservir les DOM-TOM en améliorant les transports
  Réaffirmer la souveraineté et la sûreté dans l’outre-mer français
  Augmenter de manière significative, la participation financière de l'Etat pour réduire les contraintes structurelles dues à l’éloignement, la taille de leur territoire, le relief et le climat difficiles, la démographie, la limitation du marché local
  Développer la politique de partenariat, de coopération et de codéveloppement vis-à-vis des Etats pauvres qui sont voisins de nos territoires, afin de réduire les écarts de niveaux de vie.

Tests de mémoire